Comment combattre l’humidité des murs ? Diagnostics & solutions

Les solutions pour combattre l’humidité des murs sont plurielles : seule la cause du problème permet d’envisager le traitement adéquat. Parmi les sources les plus courantes des murs humides, nous retrouvons une mauvaise ventilation, des infiltrations d’eau et les remontées capillaires.

Faire face à une mauvaise ventilation

Des problèmes d’humidité de condensation à l’intérieur de l’habitation se traduisent par l’embuage prolongé sur les vitres, l’apparition de taches humides sur les murs et la formation de moisissures. Cela signifie que l’air humide n’est pas correctement évacué de la pièce. Contrairement aux idées reçues, ce problème n’est pas l’apanage des vieilles maisons, il peut aussi survenir dans les habitations modernes. D’ailleurs, si les vieux logements peuvent présenter des fissures et crevasses provoquant une ventilation naturelle, les récents sont tellement bien isolés que cela ne peut être le cas…

Pour combattre l’humidité des murs et fenêtres, il faut alors veiller à correctement ventiler la pièce. Pour cela, plusieurs systèmes existent : la ventilation naturelle, la ventilation mécanique par insufflation VMI, la ventilation mécanique simple et double flux VMC, ventilation positive… Attention, cela ne vous dispense pas de procéder à l’aération de la pièce chaque jour – notamment après une activité productrice d’humidité (prendre une douche, faire une lessive ou la cuisine…).

Chez Daumus, lorsque nous rencontrons une maison qui a du mal à respirer, nous l’auscultons minutieusement, nous lui mettons en place un poumon artificiel, afin d’analyser la situation. Ensuite, avec votre accord, nous installons le système le plus adapté pour combattre l’humidité des murs et fenêtres et lui permettre de respirer seule et à plein poumon.

Connaissez-vous Daumus Sense ?

Même s’ils sont venus originellement combattre l’humidité des murs, nos techniciens peuvent également évaluer la qualité de votre intérieur : saviez-vous que cet air est traditionnellement 10 fois plus pollué que l’air extérieur ? Au-delà de la température intérieure, du taux d’hygrométrie et de la pression atmosphérique, nous pouvons identifier les différents polluants :

  • Le CO2 (dioxyde de carbone), directement lié à l’activité humaine et le manque de renouvellement d’air, à l’origine de symptômes liés à l’asthme, de perte de concentration, d’endormissement ou d’une baisse des performances psychomotrices.
  • Les COV (composants organiques volatils), source d’irritations nasales et respiratoires et présentes dans certaines colles et matériaux de construction.
  • Les particules fines, présentes dans les rejets industriels, domestiques et dans le chauffage au bois, ayant des conséquences au niveau cardiovasculaire et respiratoire.

À l’issue de son intervention, notre technicien dresse un bilan de tous ces composants pour évaluer la situation (saine, moyenne ou à renouveler) et vous aider concrètement à l’améliorer.

Combattre l’humidité des murs due à une infiltration d’eau

Les infiltrations d’eau peuvent s’insinuer dans les murs et par le toit, à la suite d’une météo capricieuse (fortes pluies, grêle, neige, vents…) ou d’un problème de porosité des matériaux de construction. Elles peuvent aussi survenir par une différence de niveau entre l’extérieur (plus haut) et le sol intérieur du logement (plus bas), dans votre sous-sol, votre cave ou votre garage. Naturellement, une infiltration peut aussi être le résultat d’un problème de canalisations, de gouttières bouchées, de vieillissement des joints des fenêtres, des baignoires, etc. Les causes sont légion…

Pour combattre l’humidité des murs et/ou de la façade liée à une infiltration d’eau, chez Daumus, nous vous assurons une prestation professionnelle, du début à la fin. Après le diagnostic, nous vous proposons le traitement adéquat que nous vous expliquons, nous assurons le suivi de l’intervention par un contrôle scrupuleux, aboutissant à une attestation d’assèchement, sur laquelle nous nous engageons à un résultat par écrit.

Traiter durablement les remontées capillaires

Traditionnellement, les problèmes d’humidité ascensionnelle touchent les anciennes maisons, peu isolées ou dépourvues de membrane d’étanchéité. Sans ces barrières, l’eau du sol remonte par capillarité et peut faire des dégâts jusqu’à 1,20 mètre de hauteur, en fonction de la nature du terrain et des matériaux de construction utilisés.

Pour combattre l’humidité dans les murs, lorsqu’il s’agit d’humidité ascensionnelle, le recours à un professionnel est vivement recommandé, pour déterminer l’origine exacte du problème. Une fois localisée, il faut recourir à un traitement radical pour éviter toutes récidives : le plus souvent, il convient d’injecter un produit qui va constituer une barrière étanche et empêcher l’eau de remonter.

Chez Daumus, nous disposons d’un appareillage précis pour réaliser le diagnostic. Nos techniciens collectent ces données objectives, qu’ils croisent avec les données recueillies, auprès de vous, sur l’histoire de la maison. Sur cette base, ils établissent un plan d’action, avec le traitement d’humidité adéquat, qu’ils vous soumettent pour retrouver une maison saine et sans humidité.

Un problème d’humidité ?